Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et inclusives aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous

Fabien Pinckaers, CEO

Secteur

IT

Métier

Logiciels de gestion pour entreprises

Date de création

2004

Emploi

1085 personnes, dont 530 en Belgique

Implantation

Grand-Rosière (province du Brabant wallon)

Le service - les produits

Alors étudiant ingénieur à Louvain-la-Neuve, Fabien Pinckaers crée TinyERP en 2004. Son objectif ? Rendre accessibles les logiciels de gestion et les outils numériques dont ont besoin les entreprises. En 2007, l’activité opère sous le nom d’OpenERP : les logiciels sont proposés gratuitement, seule la maintenance est facturée. Devenu Odoo en 2013, l’entreprise propose toujours une version gratuite, complétée par une version « entreprise » avec des fonctionnalités payantes. En forte croissance, Odoo compte plus de 5,5 millions d’utilisateurs, près de 1100 employés (+40% par an) répartis entre la Belgique, le Luxembourg, l’Inde, Dubaï et les États-Unis.

La démarche

La philosophie Open Source est un fondement de la culture d’entreprise Odoo. À ses débuts en 2004, Fabien Pinckaers avait d’ailleurs développé un modèle basé sur le gratuit et ses corollaires : la transparence, l’entraide et le partage. Ses convictions ? Le savoir doit être gratuit, le code mis à disposition du plus grand nombre, le travail avec la communauté étant source de progrès.

Même s’il a depuis lors opéré un virage, en rendant une partie des fonctionnalités payantes, le fondateur continue à promouvoir ce socle de valeurs dans son mode de management.

La culture d’entreprise est très forte et se base sur une organisation non pyramidale, malgré le millier d’employés. L’organigramme est plat, avec un maximum de deux niveaux hiérarchiques avant le CEO. Les valeurs promues sont l’autonomie (prise d’initiative), l’évolution (apprendre vite et se former) et l’adaptabilité. L’autonomie se matérialise aussi dans l’intitulé des postes : afin de réduire l'impact du symbole de statut et d'éviter de définir une échelle pour le travail des personnes (junior, senior, chef de, ...), Odoo laisse chacun choisir son propre intitulé.

« Chez Odoo, on dit toujours : essaie des choses et si ça ne marche pas, au moins t'auras essayé »

Fabien Pinckaers

Témoignage recueilli en 2020-2021

Ces valeurs sont communiquées dès la phase de recrutement, dans un « Guide de survie pour candidat ». Elles sont à nouveau mises en avant dans un deuxième « Guide de survie » réalisé à l’intention des nouvelles recrues. En commençant à travailler chez Odoo, chaque nouvel « Odooer » passe par un module d’acclimatation de deux semaines pour se familiariser à cette culture et aux produits, via des lectures, des jeux, des vidéos et des rencontres. C’est l’occasion de faire passer d’autres messages, notamment qu’il est normal d’échouer : « La meilleure façon d'apprendre, c'est d'essayer. Nous voulons être perturbateurs et perturber signifie accepter l'échec » est le genre de phrases qu’on peut lire dans le Guide de survie.
Tous les deux mois, Fabien Pinckaers rencontre les derniers arrivés, afin d’établir un contact direct avec eux. Et trois fois par an, le CEO tient une session « Ask me anything ». Les décisions et la stratégie sont expliquées, toutes les questions sont abordées. C’est aussi le lieu où peuvent émerger de nouvelles idées.

Curieusement, avant la crise du Covid, Odoo était une firme où le télétravail était très peu pratiqué. Fabien Pinckaers avait eu de mauvaises expériences passées et avait peur des inconvénients. Et là, en quelques jours, plus de 800 personnes ont travaillé depuis leur domicile, sans que la productivité n’en soit affectée. Résultat : dorénavant, les employés peuvent télétravailler jusqu’à trois jours par semaine. Durant cette crise sanitaire, Odoo a lancé une série d’actions envers les entreprises et le monde de l’enseignement afin de les aider dans leur digitalisation.

Enfin, malgré la croissance et la réussite commerciale, Odoo compte toujours sur sa communauté grandissante. Son évènement phare annuel « Odoo Experience » rassemble habituellement en Belgique plus de 5 000 personnes venant de l'international. Sous un nouveau format, entièrement en ligne, cette « grand-messe » a rassemblé en septembre 2020 plus de 58 000 personnes de 180 pays, autour de 190 conférences et 55 stands interactifs.

Les liens avec les cibles des ODD

Objectif principal

16.7

Faire en sorte que le dynamisme, l’ouverture, la participation et la représentation à tous les niveaux caractérisent la prise de décisions(…)

Indicateurs

  • 3 niveaux hiérarchiques maximum
  • Session « Ask me anything » trois fois par an : 85% de taux de participation (meeting avec le CEO)
  • 58 000 participants de 180 pays à Odoo Experience 2020 : la « communauté Odoo »
  • Valeurs promues : autonomie, évolution, adaptabilité

Les pratiques de Odoo peuvent aussi être mises en lien avec :

4.4

Augmenter le nombre de jeunes et d’adultes disposant des compétences (…) nécessaires à l’emploi

Indicateurs

10 jours de formation minimum par employé et par an

9.5

Industrialisation durable qui profite à tous.
(…) perfectionner les capacités technologiques des secteurs industriels de tous les pays, en particulier des pays en développement

Indicateurs

  • Odoo enseigné dans 500 universités : gratuit et intuitif à utiliser.
  • 50 000 étudiants par an créent gratuitement des bases de données Odoo.
  • Déploiement massif de la version gratuite d’Odoo dans les pays en développement.
  • Version payante adaptée à ces marchés : 6 $/utilisateur/mois et 4 $/ application au Congo, par exemple.
  • Mise en œuvre d’Odoo 10 fois moins cher qu’un ERP traditionnel (4 000 euros vs 40 000 euros pour une PME).

Inspirez-vous encore d'autres témoignages d'entreprises wallonnes

//sdgs-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/logo-asw.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/11/32.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/16-2.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/13-2.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/1-1.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/11-1.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2021/01/colruyt.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/17-1.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/11/Copie-de-images-temoignes-sdg-1.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/9-1.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/14-1.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/11/30.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/7-1.png
//sdgs-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/Copie-de-images-temoignes-sdg-1.png
//sdgs-entreprise.be/wp-content/uploads/2021/04/eloy.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/2-1.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/11/29.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/11/27.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/11/Copie-de-images-temoignes-sdg.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/24-1.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/11/memoco-2.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/11/19.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/3-1.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/11/renowindow.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/12-2.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/22-1.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/11/31.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/11/26.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/10/6-1.png
//sdg-entreprise.be/wp-content/uploads/2020/11/28.png