Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Le SDG 3 relatif à la santé et au bien-être invite les entreprises, à titre d'exemples, à :

Protéger la santé du consommateur

Innover pour rendre ses produits et services sûrs et sains pour les utilisateurs et l’environnement, notamment en évitant les produits classés cancérigènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction ou persistants et bio-accumulatifs.
Informer sur les composants de ses produits et les risques associés (par exemple pour les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées, etc.) en communicant de manière adaptée.
Proposer des modalités commerciales responsables sur ses brevets pharmaceutiques pour faciliter l’accès à la santé des populations les plus vulnérables.

Offrir des conditions de travail saines

Mettre en place une politique ambitieuse de santé, sécurité et bien-être au travail visant notamment à réduire les accidents du travail et les situations à risques ainsi que les troubles musculo-squelettiques et les risques psycho-sociaux. Nommer un responsable ou mettre en place une cellule de prévention burn-out.
Sensibiliser ses employés aux risques liés à la sédentarité lors d’une journée de travail, au risque du tabagisme (et autres consommation de drogues, alcool,…). Promouvoir le sport autour des horaires de bureau.
S’assurer que ses employés aient accès à une sécurité sociale et à des professionnels de santé, offrir une assurance santé ( invalidité, groupe...) complémentaire aux employés, proposer un vaccin anti-grippe / covid aux employés, renforcer et crédibiliser le système de prévention de santé au travail (encourager les visites médicales, montrer l’exemple par le leadership,…).
Assurer des lieux de travail sûrs et sains tout au long de la chaîne d’approvisionnement.
Sensibiliser à la sécurité routière, adapter les horaires des conducteurs / navetteurs / chauffeurs, proposer des cours de conduite. responsable, offrir un équipement protecteur aux usagers de mobilité douce (cyclistes, steps, ...).
Mettre en place des processus de production qui génèrent le moins possible de polluants de l’environnement (eau, air, sols, etc.). par exemple : choisir des produits d'entretien des locaux respectueux de la santé et de l'environnement, étiqueter et isoler correctement tous les produits chimiques présents dans l'entreprise, mettre en place un système de gestion de l'environnement et/ou santé/sécurité de type ISO 14001; EMAS; OHSAS 18001; ISO 45001.

Augmenter l’espérance de vie en bonne santé

Développer et produire une technologie qui traite les maladies chroniques (cancer, diabète, sclérose, dépression,… ) ou infectieuses (grippe, covid, …).
Contribuer à la recherche de substances / médicaments pouvant guérir/protéger le plus de malades, en particulier dans les PVD.

S’investir auprès des communautés

Soutenir les campagnes préventives de santé publique sur les maladies graves, telles que le VIH/SIDA, le cancer, les maladies cardiovasculaires, le paludisme, la tuberculose ou l’obésité.
Participer directement à la recherche médicale et à la mise au point de techniques, technologies et matériels visant à améliorer la santé des communautés ; ou indirectement via son financement.

Parmi les 9 cibles et 4 moyens de l'objectif 3, nous avons retenu les 6 applicables aux entreprises wallonnes

Cible

3.4.

D’ici à 2030, réduire d’un tiers, par la prévention et le traitement, le taux de mortalité prématurée due à des maladies non transmissibles et promouvoir la santé mentale et le bien-être

Cible

3.5.

Renforcer la prévention et le traitement de l’abus de substances psychoactives, notamment de stupéfiants et d’alcool

Cible

3.6.

D’ici à 2020, diminuer de moitié à l’échelle mondiale le nombre de décès et de blessures dus à des accidents de la route

Cible

3.8.

Faire en sorte que chacun bénéficie d’une assurance-santé, comprenant une protection contre les risques financiers et donnant accès à des services de santé essentiels de qualité et à des médicaments et vaccins essentiels sûrs, efficaces, de qualité et d’un coût abordable

Cible

3.9.

D’ici à 2030, réduire nettement le nombre de décès et de maladies dus à des substances chimiques dangereuses et à la pollution et à la contamination de l’air, de l’eau et du sol

Moyen

3.b.

Appuyer la recherche et la mise au point de vaccins et de médicaments contre les maladies, transmissibles ou non, qui touchent principalement les habitants des pays en développement, donner accès, à un coût abordable, à des médicaments et vaccins essentiels, conformément à la Déclaration de Doha sur l’Accord sur les ADPIC et la santé publique, qui réaffirme le droit qu’ont les pays en développement, pour protéger la santé publique et, en particulier, assurer l’accès universel aux médicaments, de recourir pleinement aux dispositions de l’Accord sur les ADPIC qui ménagent une flexibilité à cet effet.

Ces entreprises wallonnes qui agissent pour la bonne santé et le bien-être !