Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

Le SDG 13 relatif à la lutte contre les changements climatiques invite les entreprises, à titre d'exemples, à :

Optimiser sa production et mobiliser sa chaîne de valeur

Identifier les sources d’émission de GES de ses activités (utilisation et changement d’utilisation des sols, processus ou équipements industriels, installations de chauffage, de ventilation ou de climatisation, combustion directe d’énergie fossile, etc.) et mettre en place un plan d’action de réduction.
Intégrer le risque climatique dans la planification stratégique, pour orienter ses positionnements de marché, son organisation et ses innovations produits.
Aligner ses ambitions climatiques aux engagements internationaux (ex: -2 degrés, EU 3x20%, science-based targets, ...).
Réaliser un bilan carbone sur l’ensemble de sa chaîne de valeur, pour identifier les étapes du cycle de vie de ses produits qui sont les plus émettrices de GES (extraction de matières premières, production, distribution, usage, fin de vie) et définir un plan de réduction.
Mettre en place un système de management de l’énergie et des gaz à effet de serre.
Sensibiliser et former ses collaborateurs, partenaires commerciaux et parties prenantes aux enjeux du changement climatique, et travailler avec eux pour leur prise en compte.

S’adapter et compenser

Anticiper les impacts futurs du changement climatique sur ses activités ou ses territoires d’implantation par la définition d’un plan d’adaptation et de gestion des risques.
Participer à la mise en œuvre de l’accord mondial sur le climat de la COP21 signée à Paris en 2015.
Développer des produits et services qui permettent de lutter contre le changement climatique et les émissions de GES.
Développer des produits et services pour préparer et accompagner l’adaptation des populations, territoires et acteurs économiques au changement climatique.
Après avoir qualifié, évité puis réduit au maximum ses émissions de GES, envisager la neutralité carbone via une démarche de compensation, de captation de carbone ou de soutien à des programmes de réduction d’émissions.
Contribuer financièrement au Fond Vert (Fond mondial pour le changement climatique) et appuyer les territoires et populations les plus vulnérables.
Lister les matières premières à risque dans sa production à cause du changement climatique (rareté, prix, qualité, ...).
Vérifier la résistance de ses installations aux événements climatiques extrêmes (canicule, tempête, inondation, grêle, foudre, gel, ...).

Réduire l’impact des transports

Favoriser les transports qui émettent le moins de GES (marche à pied, vélo, transports en commun, transports maritimes, train, etc.) pour ses employés et ses marchandises.
Favoriser les téléconférences pour les réunions à distance et le télétravail pour ses employés.
Optimiser les déplacements, notamment pour le fret, en évitant les trajets à vide.
Prioriser les contrats avec les sous-traitants et fournisseurs locaux.
Mettre en place un Plan de Déplacement Inter-Entreprises avec les entreprises de son territoire, incluant une plateforme de covoiturage.

Parmi les 3 cibles et 2 moyens de l'objectif 13, nous avons retenu les 3 applicables aux entreprises wallonnes

Cible

13.1.

Renforcer, dans tous les pays, la résilience et les capacités d’adaptation face aux aléas climatiques et aux catastrophes naturelles liées au climat

Cible

13.2.

Incorporer des mesures relatives aux changements climatiques dans les politiques, les stratégies et la planification nationales

Cible

13.3.

Améliorer l’éducation, la sensibilisation et les capacités individuelles et institutionnelles en ce qui concerne l’adaptation aux changements climatiques, l’atténuation de leurs effets et la réduction de leur impact et les systèmes d’alerte rapide

Ces entreprises wallonnes qui agissent pour la lutte contre les changements climatiques !