Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Le SDG 2 relatif à l’élimination de la faim et la sécurité alimentaire invite les entreprises , à titre d'exemples, à :

Produire une alimentation saine et nutritive

Eviter le gaspillage alimentaire et donner le surplus des productions ou les invendus à des banques alimentaires qui redistribuent à des publics fragilisés.
Produire des denrées alimentaires saines à des prix accessibles pour le pouvoir d’achat des publics à faibles revenus.
S’approvisionner en circuit court, de saison et local pour augmenter les marges des agriculteurs et producteurs, éviter le transport inutile et la financiarisation par les intermédiaires.
Distribuer et promouvoir des produits locaux issus d’exploitation de petites tailles ou inclusives de publics fragilisés.
Promouvoir une alimentation durable et une nutrition équilibrée dans ses cantines, à des prix accessibles pour les publics fragilisés. Proposer des plats moins carnés équilibrés.
Sensibiliser ses employés aux enjeux de lutte contre la faim, de l’alimentation responsable et d’une nutrition équilibrée, leur permettre de participer à des actions menées sur le sujet en collaboration avec des associations.
Assurer l’égalité d’accès aux terres et autres ressources productives en aidant les petits agriculteurs par des partenariats d’approvisionnement sur le long terme.
Veiller à ne pas participer directement ou indirectement à l’accaparement de terres et à la volatilité des marchés des denrées alimentaires.
Contribuer à la recherche sur l’amélioration de la nutrition et de produits responsables.

Promouvoir une agriculture durable et une viabilité des systèmes de production alimentaire – via l’accroissement de la productivité et la préservation des écosystèmes

Cultiver, transformer et développer des produits alimentaires de filières respectueuses de l’homme et de l’environnement – filière biologique, raisonnée, …
Faire évoluer ses pratiques agricoles pour les rendre plus résilientes et protéger l’environnement.
Développer l’agro-écologie et la permaculture ; préserver les sols et les ressources notamment en eau pour favoriser la résilience des exploitations.
Développer l’agro-écologie et la permaculture ; préserver les sols et les ressources notamment en eau pour favoriser la résilience des exploitations.
Limiter l’utilisation d’intrants et les pollutions de l’eau, de l’air et des sols en innovant dans les techniques, technologies et matériels agricoles.
Mettre en place une rémunération juste et suffisante des agriculteurs, correspondant au niveau de vie de leur pays et s’inscrire dans une démarche de commerce équitable.
Promouvoir l’agriculture urbaine et les circuits-courts alimentaires, augmenter les surfaces jardinées en ville en valorisant ainsi son foncier disponible.

Parmi les cibles et les moyens de l'Objectif 2, nous avons retenu les 3 applicables aux entreprises wallonnes

Cible

2.1.

D’ici à 2030, éliminer la faim et faire en sorte que chacun, en particulier les pauvres et les personnes en situation vulnérable, y compris les nourrissons, ait accès tout au long de l’année à une alimentation saine, nutritive et suffisante

Cible

2.3.

D’ici à 2030, doubler la productivité agricole et les revenus des petits producteurs alimentaires, en particulier les femmes, les autochtones, les exploitants familiaux, les éleveurs et les pêcheurs, y compris en assurant l’égalité d’accès aux terres, aux autres ressources productives et intrants, au savoir, aux services financiers, aux marchés et aux possibilités d’ajout de valeur et d’emploi autres qu’agricoles

Cible

2.4.

D’ici à 2030, assurer la viabilité des systèmes de production alimentaire et mettre en œuvre des pratiques agricoles résilientes qui permettent d’accroître la productivité et la production, contribuent à la préservation des écosystèmes, renforcent les capacités d’adaptation aux changements climatiques, aux phénomènes météorologiques extrêmes, à la sécheresse, aux inondations et à d’autres catastrophes et améliorent progressivement la qualité des terres et des sols